Jean Grézaud ; Tatamis éditions ; 2013.

Ce livre n’a rien d’un roman, il ne cherche pas à plaire, simplement à attirer l’attention de tous les citoyens responsables ou non de l’évolution de l’autonomie des personnes moins valides. Il est né des observations personnelles et des réactions qui m’ont été transmises par les personnes concernées, désabusées de voir que l’espoir qu’elles avaient conçu lors de la promulgation de la loi de 2005 était proche de l’utopie.

Ce n’est pas la première loi qui a donné des espoirs, mais elle semblait tellement bien étudiée, tellement précise et orientée vers la reconnaissance des droits des handicapés comme citoyens à part entière que je constate de plus en plus le découragement et la lassitude des intéressés.
Je n’ai repris que les détails qui ont échappé aux médias très peu intéressés par le handicap pour la plupart d’entre eux. Le texte est une suite d’interventions sur des points précis dont l’importance échappe au commun des mortels tant qu’il n’est pas confronté au problème. Avec mes commentaires personnels. Il n’y aura donc pas tous les problèmes de l’accessibilité, il faudrait plusieurs tomes pour en venir à bout.
L’ouvrage s’adresse à toutes les personnes responsables ; élus, techniciens, architectes, en les informant d’une certitude appuyée par les statistiques officielles : la moitié de la population termine sa vie affectée par un handicap. La désinvolture avec laquelle ils ou elles traitent les problèmes des handicapés peut très bien se retourner contre eux en fin de vie. Il faut y penser.
Mais il s’adresse aussi à tout un chacun. Les nombreuses incivilités constatées quotidiennement portent atteinte à la citoyenneté de toutes les personnes moins valides. Et le handicap peut vous atteindre à tout moment.
L’auteur : Président de l’Union Nationale des Moins Valides dont le but principal est l’accessibilité sous toutes ses formes et pour tous types de handicaps, Jean Grézaud milite depuis 35 ans pour cela et en a une « certaine expérience ». Il est aussi vice-président du Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées du Rhône (CDCPH) et Administrateur du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique pour le Région Rhône Alpes. (FIPHFP)

Posted in livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.