Histoire de la permanence juridique pour les sourds ; Anne-Sarah Kertudo ; L’Harmattan ; 2010

Ils sont sourds, ne communiquent que par signes. L’éducation, l’emploi, la culture ont oublié de se mettre à leur portée. Pourtant, ils sont là : se marient, divorcent, héritent, achètent des bien immobiliers, traversent l’Europe pour venir travailler en France… Pour eux, la première permanence juridique en langue des signes s’est ouverte à Paris en 2002.

Anne-Sarah Kertudo, juriste bilingue en langue des signes, a écouté leurs histoires, les a défendus. Elle raconte dans cet ouvrage cette expérience.

Posted in livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.