Catherine Maury ; Ass.Itinéraires ; 2004.

A la suite d’une intervention chirurgicale Catherine Maury est plongée dans une surdité profonde. Elle nous livre ici le témoignage de sa vie dans le long labyrinthe de son errance. Prisonnière de sa cage de verre, entre le silence du monde et le vacarme intérieur, elle se reconstruit en trouvant dans l’écriture un refuge  et dans la peinture une musique.

Comme une leçon de vie, elle nous révèle son expérience ne laissant que les fleurs de son silence. Vingt et un ans passent… Les progrès de la science lui rendent les sons de la vie et elle nous en offre l’intensité du moment. Au-delà des mots : l’espoir.

Posted in livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.