Gerald Shea ; Librairie Vuibert ; avril 2015

Comment faire semblant de comprendre quand on ne comprend rien ? Un témoignage exceptionnel qui trouve un écho en chacun de nous.

Peut-on être sourd et ne pas s’en apercevoir ?
C’est ce qui est arrivé à Gerald Shea dont la surdité partielle fut dépistée alors qu’il avait trente-quatre ans.
Pendant toutes ces années où il n’entendait que la moitié des mots, il était persuadé d’être simplement plus lent à comprendre que les autres… Ce qui ne l’a pas empêché de suivre de brillantes études, de nourrir une passion pour le chant et de mener une carrière d’avocat international.

Entre les conversations surréalistes avec ses petites amies et les négociations de contrats qui frôlent le fiasco, en passant par une vie quotidienne où chaque parole entendue peut dissimuler un piège, Gerald Shea dévoile dans ce récit drôle et captivant le monde intérieur des sourds.
En nous montrant comment surmonter l’incompréhension, il nous offre une magnifique leçon de vie.

Posted in livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.