2014-SO Avril

avril 2014

N° 373

 

« Le temps est un grand maître, il règle bien des choses »

Corneille

 

 

Sommaire :

p.1 : – visite Palais de Justice

p.2 : – Bucodes

p.3 : – SSSMR, AG du CARPA

p.4 : – informations diverses et agenda

 

-inscription sortie de juin

 

 

 

 

En mars, visite guidée

Pour sa réunion de mars, l’association a invité ses adhérents à une visite du Palais de Justice Historique, récemment rénové. Cette visite fut appréciée, malgré une guide insuffisamment sensibilisée au handicap auditif.

 

Au début du XIXème siècle, l’état demande à Louis-Pierre Baltard (1764- 1846) de reconstruire le palais. L’architecte y met tout son savoir-faire et ses inspirations. Il a tout conçu dans les moindres détails. Il veut que cette construction soit son chef-d’œuvre. Les travaux débutent en 1835 et prennent fin en 1847.

La façade est de style néo-classique. Ses 24 colonnes symbolisent les 24 heures d’une journée. La salle des pas perdus est inspirée des temples de l’antiquité, avec ses coupoles décorées de sculptures notamment celles des 12 signes du zodiaque symbolisant les 12 mois de l’année.

La salle d’AGUESSEAU est décorée de façon très variée : caissons en bois de différentes essences pour donner différentes couleurs. Les murs sont recouverts de faux marbre d’une qualité exceptionnelle et de tapisseries en soie tissées à Lyon.

Entre les restrictions budgétaires et la demande des magistrats, Baltard est obligé de concevoir la 2ème partie de façon plus sobre.

La salle MONTESQUIEU est donc décorée par des caissons de bois en partie sculptés en remplacement des tapisseries. Malgré tout le plafond est doré à la feuille d’or. Des médaillons de pierre sur le haut des murs sont aux effigies de différents magistrats ou philosophes. Les écussons représentent à l’Est la Bresse, à l’Ouest le Forez et au Sud le Lyonnais. Ces emblèmes sont encerclés de rameaux d’olivier (sagesse) et de chêne (justice), figurent aussi d’autres emblèmes comme le sceptre du roi et la main de la Justice du Roi de France.

Sur demande des magistrats, les plafonds des salles sont plats pour éviter l’effet d’écho.

Nous terminons cette visite au rez-de-chaussée par la salle de Cour d’Assise moderne dans laquelle les écrans servent au procès qui se déroulent en vidéo conférence pour des raisons de sécurité. Ces salles modernes remplacent les écuries utilisées à l’époque des fiacres.

Aucuns travaux n’avaient été effectués depuis sa construction et le palais était dans un état pitoyable. Chaque mur, tapisserie, pièce de bois, mobilier a été démonté, nettoyé, restauré et rénové.

Cette restauration et rénovation fut possible grâce aux collaborations de l’Etat et du département du Rhône.

Le Palais de Justice Historique de Lyon est entièrement classé monument historique sur un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

Marie-Odile Berthet

 

Histoire du Bucodes

 

Le Bucodes SurdiFrance est une union nationale d’associations de personnes malentendantes, à laquelle nous sommes affiliés. Son histoire nous est conté dans le dernier numéro du magazine  » 6 Millions de Malentendants » qu’il diffuse. En voici quelques extraits :

Né en 1972, il a pour objet d’établir des relations entre les associations et d’assurer une représentation unique auprès des différentes instances. Le Bucodes a été reconnu d’utilité publique par un décret du 13 janvier 1982. Il est maintenant composé de 40 associations.

Au cours des années, il a participé aux réalisations suivantes :

– inscription de l’enseignement de la lecture labiale sur la nomenclature de la sécurité sociale

– représentation des malentendants français au niveau international

– élaboration du rapport Gillot sur les droits des personnes auditives, en 1998

– travaux du conseil national de la consommation sur les appareils de correction auditive

– édition d’un livre l’information en 2000 : « Je deviens sourd. Que faire ? »

– intervention pour la prise en charge de l’appareillage simultané des deux oreilles

– obtention de sous-titrage de la télévision

– loi de 2005 sur l’accessibilité

– batailles pour l’information et l’usage de la boucle magnétique, pour un devis normalisé d’appareil auditif

– travail pour le soutien psychologique des personnes sourdes ou malentendantes

– participation à la mise en place du nouveau Centre National d’Information sur la Surdité.

Il travaille maintenant sur de nombreux projets et intervient avec quatre objectifs majeurs :

– assurer la représentation des personnes malentendantes auprès des pouvoirs publics

– favoriser l’information et la visibilité de notre handicap

– développer le lien au sein des associations composant le Bucodes SurdiFrance

– continuer à œuvrer pour fédérer le plus grand nombre d’associations

Il est possible de consulter son site Internet récemment rénové : www.surdifrance.org

 

Nicole Leitienne

Le SSSMR, vous connaissez ?

Le SSSMR, Service Social des Sourds et Malentendants du Rhône, créé en 1981, rassemble une quinzaine d’associations de sourds et une, l’ALDSM, des devenus sourds et malentendants. C’est une structure qui n’a pas d’équivalent en France.

Depuis 1988, une assistante sociale, Patricia Roques, qui connaît la langue des signes, est à la disposition des adultes sourds, devenus sourds ou malentendants. Ses principales missions sont :

– informer sur les droits et les services existants

– accompagner dans les démarches

– réaliser une médiation auprès d’un employeur, une administration, un service hospitalier, l’école, etc…

– réduire l’isolement en donnant aux personnes des informations sur le tissu associatif et les services qui leur sont accessibles.

 

« Mon travail consiste à remettre du sens et du lien dans des situations complexes tout en m’imprégnant de la culture sourde. Les personnes ont souvent le sentiment de ne pas être respectées et se disent victimes de discrimination. Certes, ces situations existent, mais bien souvent des malentendus sont à l’origine de conflits. Je tends à redonner confiance aux personnes en mettant en place des stratégies et des outils de communication… »

Patricia Roques

 

SSSMR – Service Social des Sourds et Malentendants du Rhône

Foyer Clairefontaine

11 impasse des Jardins

69009 LYON

Tél/Fax : 04 78 47 73 15

Courriel : service-social.sourds@foyerclairefontaine.com

sur le site du Centre d’Information Surdité Rhône-Alpes :

http://www.cis-ra.info/blog/service-social-des-sourds-et-malentendants-du-rhone-sssmr

 

AG du CARPA

Le jeudi 3 avril, nous étions invités à participer à l’Assemblée générale du CARPA, Collectif des Associations du Rhône Pour l’Accessibilité, auquel nous sommes affiliés.

Le CARPA participe à de nombreuses commissions (75 réunions en 2013) et est de plus en plus sollicité par les pouvoirs publics, les maitres d’ouvrages, entrepreneurs ou autres, pour sa compétence en matière de conseil en accessibilité.

Cependant, un certain nombre d’aménagements échappent encore à la concertation. De plus, la complexité des problèmes de mise en accessibilité pour tous (les bâtiments anciens, les cars, les commerces…) ne permet pas toujours d’espérer atteindre les objectifs prévus au 1er janvier 2015, par la loi handicap du 11 février 2005.

L’association CARPAccess, filiale du CARPA, développe ses formations et nous continuerons à participer à celles des personnels de Kéolis, tant que Kéolis sera demandeur.

Nous avons remarqué que la salle de réunion était équipée de panneaux pour diminuer la réverbération du son, ce qui est un progrès pour nous (merci à M. Bost, secrétaire du CARPA qui les a installés).

 

Nicole Leitienne

 

Rappel

 

– ACCEO est un service de Transcription Instantanée de la Parole et de Visio-interprétation en LSF (Langue des Signes Française) à distance et en temps réel pour la mise en relation entre entendants et sourds ou malentendants.

Le CIS-ra, Centre d’Information sur la Surdité Rhône-Alpes, est accessible par ce service, du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Vous pouvez retrouver tous les établissements accessibles sur : www.acceoservices.fr

 

 

PROCHAINES REUNIONS :

samedi 26 et dimanche 27 avril : stage lecture labiale

17 mai : au local à 14h30, projection du film  » Les saveurs du Palais »

21 juin : sortie annuelle (voir ci-dessus)

Prochaines permanences des lundis 14h à 16h : 5 mai, 2 juin

 

Avril, week-end de lecture labiale : Nous attendrons tous les participants à l’accueil de la Maison Saint Joseph, 38 allée Jean Paul II, à Sainte-Foy-lès-Lyon, samedi 26 avril à 9h.

 

Samedi 17 mai : à 14h30 au local, projection du film sous titré « les Saveurs du Palais ».

 

Samedi 21 juin 2014 : sortie annuelle à Lyon en compagnie d’amis Grenoblois

programme :

Rendez-vous à 10h30 devant la station de métro de Saint Jean ; les Grenoblois nous rejoindront.

Promenade par les traboules du Vieux Lyon avec visite du Petit Musée Fantastique de Guignol, repas au restaurant, puis montée à Fourvière par le funiculaire, retour à pied ou par les transports en commun.

tarif : repas à18 € boissons et café compris, visite du musée à 5 €, soit 23 € par personne, prévoir deux tickets de bus pour le funiculaire.

 

Comptant sur votre confiance pour le choix du menu, nous vous engageons à vous inscrire dès à présent, et jusqu’au 31 mai, en adressant le bulletin d’inscription ci-dessous, accompagné du chèque correspondant.

 

——————————————————————————————————————–

 

bulletin d’inscription à la sortie du samedi 21 juin 2014 :

(avec chèque à l’ordre de l’ALDSM, adressé à Françoise HOSTEIN, 105 rue Duguesclin, 69006 Lyon)

 

NOM et Prénom : ……………………………………………… …………………………………………

ADRESSE : ………………………………………………………………………………………………………

nombre de personnes :……. participation : 23 € X …. = ……..

 

date : ……………………….. signature : ………………..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in Sample Data-Articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *