2012-SO Mai

 Mai 2012

                                                                                                                                            n° 356

 

Demander ne coûte qu’un instant d’embarras,

ne pas demander, c’est être embarrassé toute sa vie.

 

                                                                  Proverbe japonais              

 

Avril en sortie

              Notre réunion du mois d’avril s’est déroulée non pas au local mais dans un restaurant à Gerland, établissement « original » par son décor. En entrant, à l’accueil un tracteur, puis du sol au plafond des récipients, des plats, des couvercles que nous avons tous connus chez nos parents ou grands-parents, l’éclairage au plafond dans des seaux pour traire les vaches !

              Nous étions vingt dans une grande salle et n’avions pas de bruit autour de nous. Il était donc plus facile de nous entendre !!!

              Ce fut un retour en arrière par la pensée et un bon menu à la patate !

                                                                                                                          Simone Duroux

Intervention auprès d’étudiants

             

              L’Institut de formation des soins infirmiers, de l’avenue Esquirol à Lyon, m’a contactée pour une journée de sensibilisation de ses étudiants au handicap (moteur, visuel, auditif,…).

 

              Je me suis retrouvée toute une journée à accueillir des groupes de 15 garçons et filles pour leur faire découvrir la lecture labiale et l’aide qu’elle nous apporte pour faire face à notre perte d’audition. Je leur ai même suggéré de lire sur les lèvres deux par deux, ils en ont fait un jeu mais je leur ai bien montré que, pour beaucoup d’entre nous, c’est un sauvetage !

 

              Ce sont les étudiants qui avaient préparé le repas, pique-nique et bons desserts…

              J’ai beaucoup apprécié cet accueil et je les ai quittés en leur recommandant d’être très attentifs aux sourds ou malentendants dans les hôpitaux.

 

                                                                                                                         Simone Duroux

L’entreprise TADEO

   En France, environ 100 000 personnes sourdes ou malentendantes sont salariées dans les secteurs publics et privés. Elles n’ont pas ou peu accès au téléphone, aux réunions ou aux formations. La communication avec leur environnement professionnel est souvent difficile. Ayant entendu parler de « Tadéo », j’ai voulu en savoir plus.


          Le mardi 24 avril, j’avais rendez-vous avec madame Sylvie Rochat, responsable de l’entreprise TADEO, afin de connaître ses propositions en matière d’aide à la communication. Elle m’a accueillie avec la plus grande attention, me donnant pendant plus d’une heure explications, démonstrations et réponses à mes questions.

   TADEO propose aux établissements publics ou privés qui recrutent ou emploient des personnes sourdes et malentendantes un transcripteur disponible à distance pour téléphoner, être appelé, participer aux réunions et aux formations. Elle délivre ses services en temps réel, via une connexion Internet.

   Trois types de communication, en français ou en anglais, sont possibles :

                        – transcription instantanée de la parole

                        – visio-interprétation en langue des signes

                        – visio-codage en langue parlée complétée

   Le matériel nécessaire à l’usager est composé d’un ordinateur, d’une webcam et d’une  connexion Internet (clé 3G+ pour un portable).

   Le transcripteur utilise un sténotype de 21 touches dont il se sert comme d’un piano (possibilité de taper des accords), jusqu’à afficher 240 mots par minute.

   Actuellement deux plates-formes sont fonctionnelles, Lyon et Paris, une troisième le sera prochainement dans le Jura, dans le village de Bellecombe (90 habitants). Pour cela, TADEO assure la formation de ces transcripteurs : après le bac et un test de connaissances, ils suivent une formation de deux ans à raison de 7 heures par jour. À l’automne prochain, un groupe de non-voyants et voyants sera formé pour renforcer l’équipe de Lyon.

   Il est certain que ce genre de service apporte au sourd ou malentendant un réel confort de communication dans son environnement professionnel et contribue à son autonomie,intégration réussie et de nouveaux horizons professionnels. Il permet à l’employeur, public ou privé, d’assurer égalité des chances, recrutement et management réussis.

 

Pour les associations de sourds et malentendants comme la nôtre, cette nouvelle technologie nous aiderait grandement, en particulier pour participer aux différentes réunions ou interventions, mais il faudrait que les services qui nous accueillent acceptent d’y mettre le prix ! pensée encore un peu utopique…

 

                                                                                                                      Nicole Leitienne

 

 

Votre courrier :

 

            Ce mois-ci, nous avons reçu plusieurs demandes de coordonnées d’orthophonistes pour des séances de lecture labiale. Nous souhaitons répondre au mieux à ces demandes et établir un fichier des professionnels que vous appréciez.

 

            Merci de nous transmettre les coordonnées de ceux et celles que vous connaissez.

 

 

 

Sortie du 16 juin à Voiron

 

Comme prévu, nous vous proposons de nous retrouver à Voiron, avec vos familles, vos amis et des grenoblois (es) de l’équipe de l’ARDDS 38, pour :

       – Visite guidée (45 min) des caves de Chartreuse

       – Repas au restaurant « La Taverne de Maître Kanter » à Voiron

       – Après-midi détente : promenade et « papotages »…

 

Transport: Après réflexion, nous adopterons le train à partir de la gare de la Part-Dieu

                        aller : Part-Dieu                        Voiron (direction Grenoble)

                                    9h14                              10h21

 

                        retour : Voiron                       Part Dieu

                                    16h42                       17h46

Chacun prendra ses billets à l’avance.

Rendez-vous, le samedi 16 juin à 8h 50, gare de la Part-Dieu, par l’entrée Vivier Merle (porte Rhône), sous le premier grand panneau lumineux de tous les départs, à 8h50.

Si vous préférez voyager par vos propres moyens, nous vous retrouverons à 10h20 devant la gare de Voiron.

 

Menu à 20 €, boissons et café compris (salle au rez-de chaussée)

Chacun règlera son repas, sur place.

 

MENU CAMPAGNARD

 

Salade Savoyarde

***

Cuisse de Canard confite et son Gratin Dauphinois

***

Assiette de fromager ou fromage blanc

ou

Soufflé Glacé à la Chartreuse

 

Inscription indispensable pour assurer la réservation des places, avec le bulletin ci-dessous,

à compléter et retourner à :

                            Simone Duroux, 9 impasse Jean Jaurès, 69008 Lyon

                            ou par courriel à : aldsm69@gmail.com

 

le plus rapidement possible et au plus tard le 31 mai …………………………………………………………………………………………………………………

Sortie du 16 juin à Voiron :

Nom :………………………….               Prénom : ………………………….

Adresse : ……………………………………………………………………………….…

Participera à la sortie :

          Nombre de personnes  : …………..

En bref :

Jouets : plus bruyants qu’un jet

Annette Limherger, professeur d’audiolo­gie, a effectué dans le cadre de l’initiative « Hear the World », des mesures sur plu­sieurs jouets (voitures téléguidées, boîtes à musique, figurines électroniques, télé­phones, etc.). Tous ont été testés à cinq reprises à 2,5 cm et 50 cm de l’appareil de mesure, dans une pièce insonorisée. Les résultats des tests sont alarmants, de l’aveu de la scientifique, car les jouets les plus populaires sont sans conteste les plus bruyants, avec des sons pouvant atteindre les 130 décibels, soit l’équivalent d’un jet au décollage. Un point rassurant cepen­dant : les tests ont révélé que la plupart des jouets produisent néanmoins des sons en-dessous du niveau critique de 95 dé­cibels, même si certains, comme les tam­bourins, frôlent les 113 dB. (Source : audition-infos.org)

Baladeurs : les ados menacés

Une étude israélienne publiée en no­vembre dans la revue International journal of audiologie et réalisée sur des jeunes âgés de 13 à 17 ans confirme que les habitudes des adolescents en matière d’écoute de la musique sur des appareils de type baladeurs sont néfastes pour leur audition. La majorité des adolescents ont rapporté régler le volume de leurs appa­reils à un haut voire très haut niveau. Par ailleurs, les adolescents sous-estiment les conséquences de leurs habitudes sur leur audition. Des résultats confirmés par les mesures physiques : les jeunes préfèrent écouter de la musique à un niveau de 82 décibels dans un environnement silen­cieux et à un niveau encore supérieur de 89 décibels lorsqu’un bruit de fond est présent. (Source :  audition-infos.org)

 

                        Extraits de « aux écoutes 56 », mars 2012, magazine suisse des malentendants

 

Dépistage précoce : Nous vous en avions déjà parlé. Sachez qu’un arrêté vient de généraliser le dépistage de la surdité chez les nouveau-nés, malgré l’opposition des associations de sourds.

Vous pouvez lire l’article sur le site de l’UNAPEDA (Union NAtionale des Parents d’Enfants Déficients Auditifs) : http://www.unapeda.asso.fr/article.php3?id_article=1736

 

Lecture : Avec son livre « Et je t’offrirai les fleurs de mon silence » (éditions Itinéraires), Catherine Maury nous donne une dernière version de son récit autobiographique, un témoignage rarissime sur la surdité acquise à l’âge de 28 ans, la façon de la surmonter et de retrouver la joie de vivre. Au-delà des mots : l’espoir.

 

A bientôt pour la réunion du samedi 19 mai à partir de 14h30 au local, 13 rue Antoine Lumière (8ème), animée par Anne-Marie et Simone, avec entraînement de la mémoire, jeux, lecture labiale…

 

PROCHAINES REUNIONS : 

19 mai : à 14h30 au local, lecture labiale et entraînement de la mémoire

16 juin : sortie de fin de saison à Voiron : inscription en page 3

Prochaines permanences des lundis 14h à 16h : 4 juin, 3 septembre (permanence de rentrée

Posted in Sample Data-Articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.