2011-SO Decembre

DECEMBRE  2011

                                                                                                                                                                     n° 351

 

Comme vous le savez, notre assemblée générale s’est déroulée le samedi 19 novembre au local.  Vingt-trois adhérents étaient présents ou représentés. Le rapport financier et le rapport d’activité furent agréés. Puis vint l’exposé des projets de l’association et quelques décisions :

– notre association fonctionnera désormais en année civile (prochaine AG en janvier 2013)

– la cotisation est maintenue à 23 €

– impression de nouvelles plaquettes et cartes, nos actions pour l’accessibilité, nos réunions

Le  conseil d’administration et le bureau furent reconduits pour deux ans conformément à nos statuts (à l’exception d’un membre du conseil qui ne peut plus participer à nos réunions). Nous remercions tous ceux qui sont venus. Pour ceux qui n’avaient pu participer, voici le :

RAPPORT D’ACTIVITE 2010-2011

 

Comme nous le faisons depuis de nombreuses années, rappelons que notre association est soutenue par tant d’anciens responsables dévoués. N’oublions pas M. Briffoud, Mme Costoli et Mlle Bourru très active lorsqu’elle était présidente. Ils ont, au fil des années, maintenu des relations motivées et chaleureuses pour nous tous adhérents…

Notre journal « La Sourde Oreille » parait régulièrement tous les mois et est adressé à une centaine d’adhérents, associations et professionnels partenaires.

En décembre, notre réunion fut avancée à 12h, pour notre habituel pique-nique.

         En janvier, nous nous sommes retrouvés au local autour de différents jeux de société, avant la traditionnelle brioche des rois.

En février, madame Peggy Sartelet, audioprothésiste à Heyrieux dans l’Isère, est venue nous exposer très clairement l’état actuel de l’offre en matière d’appareils auditifs et nous donner quelques bons conseils.

Nous avons, comme chaque année, participé à différentes journées de l’audition, en mars et avril.

En avril, notre habituelle rencontre de deux jours à la Maison Saint-Joseph pour perfectionner la lecture labiale, si importante pour nous, a réuni un groupe motivé, autour de nos deux fidèles orthophonistes, Lucie Briatte et Sophie Chambost.

Quelques sorties :

     -en mars, vingt personnes se réunissent à la Brasserie du Parc, puis au cinéma Astoria pour tester de la boucle magnétique (ce n’était malheureusement pas du 100 % !).

      – en mai, quinze adhérents se retrouvent au parc de la Tête d’Or pour la visite des coulisses du zoo. Une guide nous donne beaucoup les détails sur la vie des animaux, la préparation de leurs repas, et le côté scientifique pour sauvegarder les races. Nous la comprenons sans peine car elle parle bien distinctement.

      – en juin, nous faisons connaissance avec l’équipe de l’ARDDS38 lors d’un sympathique pique-nique au parc de Parilly, puis pour notre sortie de fin d’année, nous rejoignons le Restaurant de Fourvière ; puis une petite visite guidée au musée Gallo-Romain nous permet d’apprécier quelques belles pièces illustrant les origines de notre ville.

En août, un certain nombre d’entre nous font un stage national de lecture labiale organisé par l’ARDDS (Association pour la Réadaptation et la Défense des Devenus Sourds), à Autun : de réels progrès et beaucoup de rencontres amicales.

En septembre, nous nous retrouvons avec plaisir et discutons de nos activités futures.

Des rencontres sont régulièrement établies avec des responsables de la ville de Lyon, le Grand-lyon et Villeurbanne, pour des aménagements concernant notre handicap, invisible mais bien gênant dans ces réunions ! Nos interlocuteurs sont attentifs, et souvent étonnés de nos besoins.

Nous recevons bien volontiers les étudiants qui font appel à notre association pour compléter leur formation, mais ne pouvons les prendre en stage comme ils le souhaitent parfois.

 

La surdité est encore mal comprise, à notre grand regret : c’est notre rôle à tous, sourds ou non, de faire de gros efforts d’attention à l’autre.

Rejoignez-nous pour plus d’intérêt et de compréhension afin de mieux faire « entendre » et reconnaître ce handicap.                

Simone Duroux, Nicole Leitienne

 

 

Cotisation 2011 et abonnement à « 6 Millions de Malentendants »:

La cotisation reste à 23 €. Vous pouvez si vous le désirez la compléter par un abonnement à 14 €  à la revue « 6MM » éditée par les associations nationales, Bucodès et ARDDS, associées. Cette revue de plus en plus riche nous informe sur toute l’actualité qui nous concerne. (Si vous préférez, vous pouvez faire un seul chèque)

 

Nous remercions vivement les personnes qui s’en sont déjà acquitté. Merci également pour vos dons. (Vous trouverez avec ce bulletin la feuille de ré-adhésion, pour ceux et celles qui ne l’ont pas encore remplie)

 

Témoignage : faut-il en rire ?

 

Une dame malentendante qui était venue à l’hôpital pour une consultation, attendait son tour dans la grande salle d’attente, devant le guichet.

Là encore, cela devait se passer avant que l’on ne crée le système actuel selon lequel on tire un numéro en arrivant pour, ensuite, attendre l’affichage de ce numéro sur un écran. Système ô combien pratique et utile pour les sourds.

En l’occurrence, il fallait s’annoncer au guichet en remettant sa convocation avec son identité puis s’asseoir en attendant d’être appelé par son nom. Mais la personne avait pris la précaution d’informer l’hôtesse de sa surdité et demandé qu’on vienne la chercher car un appel à la cantonade serait inefficace pour elle.

Au bout d’un certain temps, notre patiente, qui n’entendait pas du tout, vit une personne sortir du bureau des admissions et faire une annonce verbale en mettant la main en porte-voix, ce qui eut pour effet de faire sursauter plus ou moins violemment la quasi-totalité des personnes présentes !

La patiente comprit que l’on avait mal interprété sa demande et que l’on avait hurlé son nom. Elle se leva donc pour aller se faire connaître…

 

                                                                       Jean Maurice Plissonnier

 

Votre courrier

 

« J’ai lu avec beaucoup d’émotion votre courrier ainsi que le message que vous avez publié dans votre journal concernant le décès de ma mère, Madame Edith REIBEL. Je vous remercie pour votre témoignage de sympathie et pour l’aide chaleureuse que votre association a su lui apporter dans son combat contre la surdité… »

Madame CRUCIANI-REIBEL Elisabeth    (Vallauris, le 5 novembre 2011)

Pour cette nouvelle rubrique (vos remarques, informations…) n’hésitez pas à nous écrire :

par courrier postal à ALDSM, madame S. Duroux, 9 impasse Jean Jaurès, 69008 Lyon

ou bien par internet à l’e-mail de l’association : aldsm69@gmail.com

 

Rappel : Samedi 17 décembre nous vous attendons nombreux dès 12 h :

Pique-nique tiré des sacs, café et desserts offerts, puis projection (patinage artistique) 

 

 

PROCHAINES REUNIONS : les samedis suivants à 14h30

17 décembre : dès 12 h pique-nique, puis reportage « sur glace » au local.  

21 janvier : rencontre amicale autour de jeux, puis nous tirerons les rois.

18 février : intervention d’un distributeur de matériel adapté, d’aménagement de nos domiciles

Permanences des lundis 14h à 16h : 9 janvier 2012, 6 février, 5 mars

 Week-end de lecture labiale, samedi 17 et dimanche 18 mars 2012

au Domaine Lyon- Saint Joseph, 38 allée Jean Paul II, à Sainte-Foy-lès-Lyon

(voir : http://www.domaine-lyon-saint-joseph.fr )

de Bellecour, prendre le bus C20E (direction Francheville Findez), descendre à l’arrêt « La  Plaine »

puis 10 min de marche, par le Chemin des Fonts et 100 m plus loin, à droite, l’allée Jean Paul II.

            Le prix que nous vous demandons est sensiblement le même que l’an dernier :

repas de midi : 13 € par personne et par repas

participation aux frais (salles, rétribution orthophonistes) : 16 € par jour et par personne

soit 2 x 13 + 2 x 16 = 58 €

(remarque : la location des salles et les rétributions des orthophonistes sont en bonne partie à la  charge de l’ALDSM)

 

Ceux qui le désirent pourront avoir une nuitée sur place (le demander très rapidement)

La chambre individuelle est à 58 €, double à 64 € ou 69 €, et le petit déjeuner à 6 €. Ces frais seront réglés directement à la maison Saint Joseph.

                       

Accueil : samedi 17 avril à 9 h

Déroulement : entraînement à la lecture labiale en deux groupes, chacun avec une orthophoniste expérimentée, un peu de théorie, exercices variés, discussions, jeux…

Fin de journée à 16 h.

 

Que nous soyons « débutant » ou « expérimenté », deux orthophonistes nous feront progresser en nous montrant les subtilités de la lecture labiale et nous partagerons d’agréables moments.

 

Inscrivez-vous le plus rapidement possible, à l’aide du bulletin ci-dessous :

____________________________________________________________________________

 

   Stage de lecture labiale des 17 et 18 mars 2012 :

 

NOM: ………………………………………………              PRENOM………………………………………….. ADRESSE……………………………………………………………………………………………………………….

Participation aux frais (32 € pour les deux jours) :……………………………………..

Je prendrai (rayer les mentions inutiles) : – le repas de midi, le samedi :………..13 €

                                                               – le repas de midi, le dimanche :……. 13 €

Montant du chèque : ………………..

 

Je désire retenir une chambre : simple ou double  (ces éventuelles nuitées seront réglées directement au Domaine Saint Joseph)

 

Veuillez adresser votre bulletin d’inscription avant le 15 février 2012en y joignant le chèque à l’ordre de l’ALDSM, CCP : 2994 44 F LYON et adresser le tout à :

 

Françoise HOSTEIN, 105 rue Duguesclin,  69006 Lyon

Posted in Sample Data-Articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.